Les coûts

Combien coûte un divorce ?

Au-delà de l’épreuve qu’elle représente psychologiquement, la procédure de divorce implique un coût. Le point sur les frais que la liquidation du...

Les finances : bien comprendre pour bien gérer

Le jeune diplômé qui lance sa propre affaire, les seniors qui essaient de s’en sortir avec leurs revenus revus à la baisse, les ménages avec jeunes enfants qui doivent composer avec des dépenses de toutes sortes : tous ces profils de particuliers sont logés à la même enseigne, quand on aborde le sujet des finances. Qu’ils le manifestent clairement ou non, tous souhaitent trouver un moyen de gérer efficacement leurs finances au jour le jour et sur une échéance plus longue. Quid de ce qu’il faut prendre en compte pour y parvenir.

L’intérêt de budgétiser

Il n’y a pas de secret, le particulier qui souhaite bien s’en sortir avec ses finances doit prioriser une action : budgétiser. Avec les cartes de paiement et les distributeurs, la course effrénée à la nouveauté et le mode de vie dicté par l’urgence, peu de personnes prennent la peine de lister leurs vrais besoins et de les confronter avec leurs avoirs. Trop d’individus de tout âge ont fait l’apprentissage de la gestion de leur argent dans un contexte marqué par l’apologie de l’immédiateté. Conséquence : les achats intempestifs et autres acquisitions en double de produits à forte valeur fruste bon nombre de consommateurs. La facilité avec laquelle l’on peut contracter certains crédits n’arrange rien. Le piège ultime du surendettement plane sur de plus en plus de particuliers chaque année. Un fait regrettable quand une planification des dépenses à la semaine, au mois ou à l’année, couplée à un peu de rigueur peut empêcher de se retrouver dans ce cercle vicieux. Vous cherchez un moyen simple de vous astreindre à cet exercice salvateur ? De nombreuses applications dédiées, facies d’utilisation et d’accès, foisonnent maintenant sur la toile.

La culture de l’épargne

L’épargne : voilà une autre composante incontournable à évoquer concernant les finances des particuliers. Les solutions proposées par les professionnels sont déclinées de façon plus spécifique, à chaque fois, pour que chaque fourchette de revenus et chaque profil d’épargnant puissent y trouver leur compte. Au-delà de l’intention de mettre de côté en vue d’un projet défini, les conseils en gestion de patrimoine attirent surtout l’attention sur la nécessité de disposer d’une « épargne de précaution ». Anticiper est, effectivement, au cœur de toute démarche de gestion financière viable. Cette réserve d’argent, constituée de façon méthodique, est censée couvrir les imprévus pouvant impacter sur le flux pécuniaire, sans devoir se tourner vers l’emprunt. Pour que cette épargne réponde pleinement à son utilité, quand le besoin s’en présente, tournez-vous vers des solutions qui vous permettront toujours d'avoir votre argent à disposition. En même temps, vous pouvez approvisionner d’autres comptes, à faire fructifier pour le long terme, à travers des produits spécifiques comme les PERP ou les comptes à terme.

Économiser sur ses impôts : une solution de gestion à exploiter

Les impôts de toutes sortes constituent tout un univers de charges que tous les particuliers doivent également prévoir. Si la révision des taux est une réalité à laquelle aucun contribuable ne peut se dérober, les solutions mises à disposition pour profiter d’un abattement sont également nombreuses. Quelle que soit sa nature, le projet de défiscalisation qui vous convient tient compte de plusieurs facteurs, notamment vos revenus et vos projections. S’attacher les services d’un conseiller en défiscalisation n’est pas un luxe, compte tenu de l’étendue des dispositifs exploitables et du caractère très spécifique de chacun. Une chose reste à souligner : accéder à ces solutions de défiscalisation n’est pas l’apanage des plus nantis. Il faut juste que la piste que vous souhaitez poursuivre soit parfaitement adaptée à votre profil de contribuable. En notant que les dispositifs actuellement en place vous permettent d’envisager soit une baisse du revenu imposable, soit un investissement productif, ou encore une défiscalisation immobilière.

Quid de la transmission de patrimoine

Certains y recourent comme une solution d’aménagement fiscal, d’autres l’envisagent comme une simple procédure à régler vis-à-vis de leurs descendants. La transmission de patrimoine constitue un autre sujet financier que les particuliers en âge de s’en préoccuper doivent gérer avec du bon sens. Vous êtes senior et opérez cette démarche de votre vivant ? Les gestionnaires de patrimoine sont unanimes : évitez le piège de vous démunir pour faire plaisir ou dépanner votre descendance. Faites-vous aider par un professionnel car il existe un cadre précis de ce qui est transmissible du vivant. Dans tous les cas, anticipez en opérant des démarches spécifiques comme l’adaptation du contrat du mariage. L’insertion d’une clause particulière est envisageable si vous ne souhaitez pas que vos enfants attendent la disparition de votre conjoint(e) pour hériter à leur tour. Ce qui est le cas si vous évoluez sous le régime de la communauté universelle.